Add a cover

Informations générales  

Alias  

Note

This media has not been rated yet.
Be the first one!

Pour noter ce média ou interagir avec vos amis, créez un compte mediatly gratuit. Vous aurez également la possibilité de collaborer avec la grandissante communauté et d'en faire votre centre de divertissement numérique.

Amis qui aiment

Sign up to see which of your friends like this.

Médias liés  

Médias liant

Mediatly © 2013

Mediatly, le réseau social de la culture et du divertissement

Découvrez de nouveaux films, séries TV, livres , BD, musiques et jeux grâce à vos amis. C'est rapide, gratuit, simple et agréable !
Pour commencer à découvrir ce nouveau monde, S'inscrire gratuitement

  
XHGC-TV (1952)

Cette version de la fiche est d'une langue différente de celle que vous avez choisie dans vos préférences.

Type :  

  Résumé  

XHGC-TV Canal 5* est la troisième chaîne de télévision de Televisa, au Mexique.

XHGC s'adresse principalement à la jeunesse ; ses programmes de jour sont ciblés pour les enfants de 4 à 18 ans, alors que ses programmes de nuit comportent généralement des programmes d'action et de drame.

  Biographie  

La station a été créée en 1952 par Guillermo González Camarena, un ingénieur mexicain qui fut l'inventeur d'un système de télévision en couleur dès 1940 ; l'indicatif d'appel de la station reflète alors les noms de sa famille. Camarena a été directeur et directeur général de XHGC jusqu'à sa mort en 1965.

En février 1963, XHGC est devenue la première station au Mexique à émettre en couleurs ; son premier programme en couleur fut « Infantil de Paraíso » (« Le Paradis des enfants »). Le Mexique est le quatrième pays dans le monde, derrière les États-Unis, Cuba et le Japon, à avoir diffusé des émissions de télévision en couleur.

Afficher plus

  Photos    

  Vidéos  

  Critiques de presse    

  Critiques des utilisateurs

  Sources

L'ensemble ou une partie des informations contenues dans cette fiche provient de l'article Wikipedia "XHGC-TV", sous la licence CC-BY-SA. La liste complète des contributeurs peut être consultée ici.