Add a cover

Informations générales  

Liens  

Dates de parution  

Mots clés  

Alias  

Note

This media has not been rated yet.
Be the first one!

Pour noter ce média ou interagir avec vos amis, créez un compte mediatly gratuit. Vous aurez également la possibilité de collaborer avec la grandissante communauté et d'en faire votre centre de divertissement numérique.

Amis qui aiment

Sign up to see which of your friends like this.

Médias liés  

Médias liant

Mediatly © 2013

Mediatly, le réseau social de la culture et du divertissement

Découvrez de nouveaux films, séries TV, livres , BD, musiques et jeux grâce à vos amis. C'est rapide, gratuit, simple et agréable !
Pour commencer à découvrir ce nouveau monde, S'inscrire gratuitement

  
The Tyrant (2009)

Le serment d'hippocrate

Cette version de la fiche est d'une langue différente de celle que vous avez choisie dans vos préférences.

Type :   Pays de production :  

  Résumé  

Dibala, un politicien africain, en visite aux États-Unis pour une rencontre avec les Nations unies, voit sa voiture se faire arrêter par une camionnette. Un homme, sans arme, en descend et dépose une assignation à un procès civil sur la limousine. Quand il prend le papier, le dictateur se met à vomir du sang.

Le Princeton-Plainsboro est en charge du traitement. Cuddy et Foreman, désormais seul au service diagnostic, demandent de l'aide à Chase et Cameron. Quand ils arrivent dans les bureaux, ils retrouvent House, plongé dans le dossier. Les symptômes orientent House vers un empoisonnement à la dioxine. Quand il explique à Cuddy pourquoi il veut revenir, elle accepte mais, House n'ayant toujours pas eu sa licence, lui refuse tout contact avec le patient. Chase rencontre plus tard en consultation un homme du peuple sitibi, celui que Dibala a commencé à exterminer. Mais celui-ci nie toute accusation de génocide, tout en admettant certaines pratiques douteuses dont il refuse de prendre la responsabilité.

House rentre chez Wilson, et remarque quelques détails qui l'amènent à comprendre que le voisin du dessous a quelques problèmes avec lui : il se plaint du bruit de la canne de House et des odeurs de cuisine. C'est un ancien du Viêt Nam amputé de la main droite et très grincheux. House décide de l'ignorer.

Quand Dibala fait une attaque cardiaque, House pense à la fièvre de Lassa, ce qui donne lieu à une dispute entre lui et Foreman, que House remporte. Alors que le traitement est donné, Dibala présente à Cameron une femme sitibi guérie de la fièvre de Lassa et demande à ce qu'on lui injecte du plasma de la jeune femme. Bien qu'il soit évident que sa famille est menacée, le choix revient à Cuddy qui accepte la demande, pour ne pas avoir de morts sur la conscience.

Foreman tente de faire revenir Numéro 13, qu'il a renvoyé lui-même parce qu'il était le chef, mais le retour de House le fait douter. Il trouve même un moyen de la faire embaucher au Princeton General, mais elle refuse.

House finit par rencontrer le voisin amputé. Il tente une approche cordiale, mais elle échoue. Il remarque toutefois qu'il est un peu jeune pour être un vétéran, et qu'il ne touche pas de pension de guerre. En déposant une lettre d'excuse devant chez lui, il entre (la porte était ouverte) et voit un drapeau canadien. House l'attend pour lui faire avouer son mensonge, mais le voisin raconte son détachement en 1973, comment il a perdu sa main et en ressent encore la douleur.

Chase sauve Dibala en reconnaissant l'homme qu'il a vu en consultation se diriger vers la chambre du dictateur et en prévenant les gardes. Il a le temps de tirer deux fois, sans toucher personne. C'est là que Chase remarque une hémorragie dans l'œil droit de Dibala. Après un diagnostic différentiel pendant lequel House n'a pas dit un mot mais n'a fait que mimer son opinion, ils pensent à un lymphome. Après la biopsie, revenue négative, Dibala a des pertes de mémoire. Cameron confie alors à Ntila, l'aide de camp de Dibala, que ses fonctions cérébrales ne lui permettent plus de diriger son pays.

Il y a alors une nouvelle dispute dans le bureau : Foreman et Chase pensent à une blastomycose, House et Cameron suggèrent une sclérodermie. Foreman étant le chef, il a le dernier mot. Entre temps, Dibala apprend l'opinion de Cameron et la menace en la poussant à le tuer avec une bulle d'air dans l'injection qu'elle s'apprête à lui faire. Chase assiste alors à un discours du dictateur sur le peuple sitibi et découvre la vraie mentalité de l'homme.

Pendant que House vient en aide Murphy, son voisin amputé, à se libérer de sa douleur avec une boîte miroir, Chase et Cameron reviennent avec une analyse montrant que la sclérodermie est un diagnostic possible. Sous pression, Foreman change le traitement. Plus tard, Dibala fait plusieurs hémorragies dans les poumons et en meurt. Foreman s'en veut, car il avait le bon diagnostic, mais ne peut plus le prouver car le corps est gardé. House lui suggère alors d'utiliser ses talents de cambrioleur, pour lesquels il l'avait engagé. Foreman découvre ainsi une feuille de présence à la morgue signée de Chase, or il y avait une femme de 70 ans morte de sclérodermie : Chase a donné une fausse analyse du sang de Dibala, ce qui a mené à sa mort.

Foreman, conscient que révéler la vérité mettra à mal sa situation, celle de Chase, mais aussi les espoirs du peuple sitibi, choisit finalement de brûler la preuve de la falsification.

  Détaillé    

  Lieux de l'action    

  Équipe de production    

  Sociétés de production    

  Photos    

  Vidéos  

  Critiques de presse    

  Critiques des utilisateurs

  Sources

L'ensemble ou une partie des informations contenues dans cette fiche provient de l'article Wikipedia "House (season 6)", sous la licence CC-BY-SA. La liste complète des contributeurs peut être consultée ici.